Qui achète du Bitcoin et augmente son prix en 2021 ?

L’achat de bitcoins devient facile à mesure que de plus en plus d’investisseurs rejoignent le marché. Beaucoup pensent que le marché arrive à maturité car il attire un nombre croissant d’investisseurs institutionnels et fortunés. Dans ce contexte, les échanges de bitcoin, d’ethereum et de nombreux autres cryptos ont fortement augmenté au début de 2020 et ont atteint de nouveaux sommets en février de la même année.

Ces volumes d’échanges ont augmenté depuis, de plus en plus d’investisseurs achetant des bitcoins jusqu’en 2021 pour maintenir le prix du BTC autour de 50 000 $. Il y a un troupeau de nouveaux et grands investisseurs qui ramassent continuellement du bitcoin alors que les prix ne cessent de grimper.

Certains analystes ont même prévu que la demande massive d’institutions comme Grayscale, Tesla, MicroStrategy, Square et PayPal poussera le bitcoin vers 100 000 $ d’ici la fin de 2021. Les investisseurs qui ont acquis plus de 1 000 bitcoins, d’une valeur actuelle d’environ 50 millions de dollars, sont responsables pour la course de taureaux. Ces investisseurs ont des comptes de moins d’un an et stimulent la demande depuis septembre 2020, selon les données de Chainalysis.

Même si les baleines plus âgées du marché se déchargeaient et prenaient des bénéfices, les nouveaux investisseurs achetaient du bitcoin à chaque baisse. Ce groupe d’investisseurs a acheté plus de 500 000 bitcoins au quatrième trimestre 2020, soit 11,5 milliards de dollars de BTC à l’époque. Depuis lors, la valeur de cet investissement a augmenté à plus de 24 milliards de dollars sur la base des prix actuels du marché.

La nouvelle demande a permis au bitcoin et au marché général de la cryptographie de se rallier à des sommets historiques, comme l’a expliqué Philip Gradwell, économiste en chef de Chainalysis. Gradwell a déclaré dans une note aux clients :

« Le rôle des investisseurs institutionnels devient de plus en plus clair dans les données. La demande est tirée par les investisseurs nord-américains sur les bourses fiduciaires, avec une demande accrue des acheteurs institutionnels. »

Les riches investisseurs de Wall Street ont changé d’avis sur le bitcoin, certains d’entre eux ayant annoncé publiquement qu’ils prévoyaient d’investir sur le marché BTC à long terme. Le rallye de 2017 a été mené par les investisseurs de détail par spéculation.

Cette fois-ci, il semble que les institutions contrôlent le marché haussier. Ainsi, la plupart des analystes et partisans pensent que le BTC ne s’effondrera pas de 80% comme il l’a fait après le cycle haussier de 2017.

Qui achète du Bitcoin ?

Une étude de Cornerstone Advisors a révélé qu’environ 15% des adultes américains possèdent désormais des actifs cryptographiques ou numériques. Un peu plus de la moitié de ces investisseurs ont déclaré avoir acquis des cryptos pour la première fois au cours du premier semestre 2020.

Pourcentage de consommateurs détenant des actifs de crypto-monnaie
Pourcentage de consommateurs détenant des actifs de crypto-monnaie Source : Cornerstone Advisors

Ce nombre devrait augmenter à mesure que de plus en plus de personnes se tournent vers la cryptographie et d’autres actifs refuges pour protéger leurs portefeuilles de l’inflation imminente due aux plans de relance COVID-19.

En moyenne, les nouveaux investisseurs ont acquis environ 67,5 milliards de dollars de crypto-monnaies en 2020, ce qui se traduit par environ 4 000 dollars par compte. Avec environ 15 % de pénétration, les États-Unis se classent dans le top 10 des pays qui ont le taux d’adoption de cryptos le plus élevé.

Adoption de la crypto-monnaie
Adoption de la crypto-monnaie Source : Statista

Niveaux de gris

Grayscale Bitcoin Trust (GBTC) achète plus de bitcoins (BTC) chaque fois qu’il en a l’occasion. Ces énormes achats ont eu certains investisseurs et analystes suggèrent que Grayscale achète toutes ces pièces visant à accaparer et à monopoliser l’ensemble du marché du bitcoin. Mais est-ce la raison de ces acquisitions ?

Des rapports publiés fin 2020 indiquaient que l’institution et PayPal avaient acquis plus de BTC que les mineurs fournis. Depuis plusieurs années, l’espace crypto-monnaie attendait l’arrivée de fonds institutionnels dans le secteur naissant. Jusqu’en 2020, la majorité des gros investisseurs sont restés à l’écart en attendant que le marché « mûrisse et s’installe ». Mais, tout cela semble changer rapidement.

En 2019, Grayscale a annoncé des entrées de fonds d’au moins 607 millions de dollars, ce qui est nettement supérieur à ce qu’il avait annoncé entre 2013 et 2018. Fin décembre 2019, ses investissements totaux atteignaient environ 1,17 milliard de dollars. Ce gestionnaire d’actifs basé à New York prétend être le plus grand au monde.

Depuis le début de 2021, Grayscale a augmenté ses quantités d’actifs cryptographiques sous gestion (AUM). Le 28 décembre 2020, la société a franchi une nouvelle étape, dépassant les 19 milliards de dollars d’actifs sous gestion, contre 16,4 milliards de dollars publiés une semaine plus tôt.

À l’époque, le Grayscale Bitcoin Trust disposait d’environ 16,3 milliards de dollars et il en achetait toujours plus. A peine deux mois plus tard, au 3 mars 2021, GBTC avait doublé ses actifs sous gestion reporting 33,129 milliards de dollars d’actifs sous gestion.

2020 a attiré des investisseurs institutionnels sur le marché de la cryptographie. La plupart de ces institutions préfèrent toujours Bitcoin, ce qui pourrait faire grimper les prix de la crypto phare. Au cours des derniers mois, Grayscale a augmenté ses réserves pour dépasser 39,2 milliards de dollars d’actifs sous gestion. Si cette agression se poursuit, elle contribuera à compenser la plupart des pressions de vente exercées par les mineurs, les détaillants et les baleines à moyen terme.

Tout au long du mois de décembre 2020, les mineurs et les baleines vendaient tandis que les institutions continuaient à acheter. La demande massive des institutions et l’offre limitée de bitcoins des mineurs ont fait grimper le prix du BTC à 60 000 $ ces derniers jours.

Au 3 mars 2021, la crypto-monnaie phare se consolide au-dessus de 50 000 $ après avoir atteint de nouveaux sommets historiques au-dessus de 58 000 $ en février. Grayscale a acquis plus de 660 000 bitcoins, ce qui correspond à près de 3,1% de la circulation actuelle du bitcoin. S’il continue avec ce taux, il dépassera la barre du million, faisant de Grayscale un acteur majeur dans la détermination du sentiment du marché sur le marché BTC.

MicroStratégie

Depuis août 2020, la société d’intelligence d’affaires MicroStrategy acquiert plus de bitcoins, ce qui la place parmi les plus grands investisseurs institutionnels du marché. Sur la base des données publiées le 24 février 2021, la société a augmenté ses avoirs de 19 452 pièces supplémentaires, portant son total de BTC à 90 531.

Le PDG Michael Saylor annoncé que son entreprise n’arrêtera pas d’acquérir des bitcoins après son dernier achat de bitcoins d’une valeur d’environ 1 milliard de dollars. Apparemment, les pièces ont été achetées pour une moyenne d’environ 52 765 $ par pièce. Saylor a dit :

“La société reste concentrée sur nos deux stratégies d’entreprise consistant à développer notre activité de logiciels d’analyse d’entreprise et à acquérir et détenir des bitcoins.”

En six mois, MicroStrategy a dépensé plus de 4 milliards de dollars en bitcoin. Cette demande accrue de la part de l’entreprise semble également faire grimper les prix de la crypto phare. Saylor a ajouté :

« La société détient désormais plus de 90 000 bitcoins, réaffirmant notre conviction que le bitcoin, en tant que crypto-monnaie la plus largement adoptée au monde, peut servir de réserve de valeur fiable. Nous continuerons de poursuivre notre stratégie d’acquisition de bitcoins avec des liquidités excédentaires et nous pouvons de temps à autre, sous réserve des conditions du marché, émettre des titres de créance ou des actions dans le cadre d’opérations de mobilisation de capitaux afin d’utiliser le produit pour acheter des bitcoins supplémentaires.

Le président et directeur financier de MicroStrategy, Phong Le, a déclaré que les achats de bitcoins contribueraient à faire mieux connaître la marque de l’entreprise en tant que fournisseur de services logiciels réputé. De plus, cette acquisition montre que MicroStrategy fait confiance au réseau Bitcoin. Il a souligné :

“Nous pensons que notre stratégie bitcoin, y compris nos avoirs en bitcoins et les activités connexes à l’appui du réseau bitcoin, est complémentaire à notre activité logicielle, en renforçant la notoriété de notre marque et en offrant des opportunités pour sécuriser de nouveaux clients.”

MicroStrategy et les autres investisseurs institutionnels sont censés soutenir le cycle haussier cette fois-ci.

Tesla

Un dossier auprès du régulateur américain a montré que Tesla est désormais à bord pour les paiements Bitcoin à l’avenir. Après que des rapports ont révélé que Tesla avait acquis pour 1,5 milliard de dollars de BTC le 8 février, Bitcoin a gagné environ 3 000 dollars en quelques minutes.

Les données de TradingView ont suivi le bitcoin alors qu’il atteignait 44 000 $ au fur et à mesure que les nouvelles de Tesla arrivaient. dépôt avec la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis a montré que le constructeur de véhicules électriques s’était décidé à acheter du bitcoin pour soutenir les transactions BTC à l’avenir. Le dossier a mis en évidence :

«En janvier 2021, nous avons mis à jour notre politique d’investissement pour nous offrir plus de flexibilité afin de diversifier davantage et de maximiser les rendements de nos liquidités qui ne sont pas nécessaires pour maintenir des liquidités d’exploitation adéquates. Dans le cadre de la politique, qui a été dûment approuvée par le comité d’audit de notre conseil d’administration, nous pouvons investir une partie de ces liquidités dans certains actifs de réserve alternatifs, notamment des actifs numériques, des lingots d’or, des fonds négociés en bourse et d’autres actifs spécifiés. à l’avenir.”

Le marché de la crypto s’est embrasé après cette révélation avec la déclaration suivante :

« Par la suite, nous avons investi au total 1,50 milliard de dollars en bitcoins dans le cadre de cette politique et pouvons acquérir et détenir des actifs numériques de temps à autre ou à long terme. De plus, nous prévoyons de commencer à accepter le bitcoin comme forme de paiement pour nos produits dans un proche avenir, sous réserve des lois applicables et initialement sur une base limitée, que nous pouvons ou non liquider à réception. »

Dans le cadre de la nouvelle politique, Tesla devrait commencer à offrir à ses clients la possibilité de payer tous ses produits en utilisant Bitcoin.

Les investisseurs individuels achètent également du Bitcoin

Divers types de personnes ont rejoint l’espace crypto au cours des 12 derniers mois. Dans certains cas, les particuliers recherchent des opportunités d’investissement alternatives, tandis que dans d’autres cas, les gens essaient de protéger leurs portefeuilles des hyper-inflations dans leur pays.

L’achat de bitcoins est considéré comme une stratégie d’investissement viable pour les investisseurs de détail et les investisseurs fortunés, la crypto devrait encore augmenter dans les mois à venir. L’analyse montre que la peur de manquer (FOMO) s’insinue sur le marché, ce qui ne cesse de pousser le bitcoin à la hausse.

Qui est responsable de la frénésie d’achat de bitcoins pendant la crise du COVID-19 ? Les hommes à revenu élevé et bien éduqués font partie des investisseurs les plus récents sur le marché. Environ 80% des acheteurs de crypto 2020 étaient des hommes qui avaient un revenu annuel moyen de 130 000 $. 40% ont une maîtrise ou plus et 70% ont une licence ou plus.

Les milléniaux et la génération X sont les autres investisseurs qui achètent du bitcoin alors qu’il continue d’augmenter. Les millennials représentaient 57% des consommateurs achetant de la crypto en 2020, tandis que la génération X en représentait 30%. Actuellement, 27% des Millennials et 21% des Gen Xers détiennent de la crypto, contre 7% des Gen Zers et 3% des Baby Boomers.

En général, plus de 21% de tous les consommateurs aux États-Unis appellent la Bank of America leur banque principale. Notamment, 47% des consommateurs qui achètent dans l’espace crypto au cours de la dernière course haussière sont des clients de cette banque. Fait intéressant, on peut penser que les investisseurs crypto auraient des banques numériques comme banques principales. Mais, seulement 6% de la population générale appelle les banques numériques leurs banques principales.

Stanley Druckenmiller, Paul Tudor Jones et Mass Mutual comptent parmi les autres noms notables qui achètent du bitcoin en le qualifiant de couverture possible contre l’inflation. Elon Musk et Mark Cuban semblent également prêts à investir dans le bitcoin tandis que Peter Schiff ne cesse de demander comment s’y prendre.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *